Almoubahala

Au nom de Dieu Allah le tout Miséricordieux le Très  Miséricordieux;

Louange à Dieu seigneur des univers, et que la paix soit sur Mohammad et Les Siens les Imams et les mahdis, ainsi que sur les prophètes et les envoyés, et que la malédiction de Dieu soit sur les destructeurs et sur leurs législations jusqu’au jour de la résurrection.

La Vraie religion divine, en tout temps, est unique, il est impossible qu’il y soit plusieurs. Tout comme le Garant de Dieu devant les gens, en tout temps, est unique et il est impossible qu’ils soient nombreux.

Présentement, les religions divines sur terre sont l’Islam le Christianisme et le Judaïsme, et chaque religion se divise en courants.

Et moi, le pauvre et humble serviteur entre les mains de son seigneur, j’appelle les grands savants et théologiens des courants des trois religions divines, et partout  sur la terre, au rituel d’almoubahala (rituel où l’on demande à Dieu de départager des parties prétendant chacune détenir La Vérité ) afin que soit connu le possesseur de  la vérité , et ce en proférant exécration réciproque et en priant pour que la malédiction d’Allah s’abatte  sur les menteurs : ((A ceux qui te contredisent à son propos, maintenant que tu en es bien informé, tu n’as qu’à dire : « Venez, appelons nos fils et les vôtres, nos femmes et les vôtres, nos propres personnes et les vôtres, puis proférons exécration réciproque en appelant la malédiction d’Allah sur les menteurs)) la sourate Al Imran verset 61.

Et s’ils ne répondent pas à mon appel, qu’ils sachent alors qu’ils sont eux et ceux qui les suivent dans un égarement évident et que Dieu les anéantira avec des tourments  et des leçons  que les anges de Dieu ont déjà commencé à déverser sur les gens de la terre.

En effet, certaines régions de la terre ont déjà subi le châtiment divin, et Dieu ne punie qu’après  l’envoi d’un messager sur terre ; c’est d’ailleurs ce qu’Il affirme dans le Saint Coran « Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d’autrui. Et Nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager. » Sourate Al Israa verset 15.

Le Délégué du Sauveur

Ahmed Al Hassan

Héritier spirituel et envoyé de l’Imam Al Mahdi

(Que Dieu l’affermisse sur terre)

Chawwal 1426 hejir lunaire