Invocation Iftitah

Au Nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux

O mon Dieu! Je commence l’éloge par Ta louange, car c’est Toi qui conduis immanquablement et par Ta faveur, vers la Vérité,

et parce que j’ai acquis la conviction que Tu es le plus Clément des cléments quand il s’agit de pardon et de Miséricorde,

le plus ferme de ceux qui punissent, lorsqu’il s’agit de Châtiment et de Vengeance, et le plus Grand des grands, lorsqu’il s’agit de Gloire et de Majesté.

O mon Dieu! Tu m’as autorisé à T’invoquer et à Te solliciter; entends donc, ô Toi qui écoutes, mon éloge! Réponds donc, ô Clément, à mon invocation; et pardonne donc, ô continuel Pardonneur, mes trébuchements !

Car combien de peines, ô mon Dieu, n’as Tu pas soulagées ? et combien de soucis, n’as Tu pas enlevés ? et combien de trébuchements n’as-tu pas absous ? et combien de miséricordes n’as-Tu pas répandues ? et combien de cercles de malheur n’as-tu pas dénoués ?

Louange à Dieu qui ne s’est donné ni compagne ni enfant, qui n’a pas d’associé dans la Royauté, qui n’a besoin de protecteur pour Le défendre contre l’humiliation, et dont on doit donc proclamer hautement la Grandeur.

Louange à Dieu avec l’ensemble de toutes Ses Qualités louables et pour l’ensemble de tous Ses Bienfaits.

Louange à Dieu qui n’a pas d’opposant dans Sa Royauté, ni de rival dans Son Commandement.

Louange à Dieu qui n’a pas d’associé dans Sa Création, ni de semblable dans Son Immensité.
Louange à Diequi répand Son Commandement et Son Eloge dans la Création; qui fait apparaître Sa Gloire par Sa Générosité; qui tend Sa main par Sa Largesse, Celui dont les trésors ne diminuent pas, et dont les dons généreux ne font qu’augmenter la Générosité et la Munificence; IL est le Puissant, le Continuel Donateur.
O mon Dieu! Je Te demande peu (de choses) par rapport à l’immensité (de ce que Tu possèdes, alors que mon besoin en est grand, Ton non besoin en est avéré; et alors que pour moi c’est beaucoup, pour Toi, c’est facile et aisé
O mon Dieu! Le fait que Tu aies pardonné mon péché, oublié ma faute, absous mon injustice, couvert mon action détestable, fait preuve d’indulgence envers les nombreux crimes que j’ai commis délibérément et dont je suis pleinement coupable,
(tout cela) m’a encouragé à Te demander ce que je ne mérite pas, de Toi qui m’as accordé les moyens d’existence par Ta Miséricorde, qui m’as fait entrevoir (une partie de) Ta Puissance et connaître (une partie de) Ta réponse.
Aussi me suis-je permis à T’appeler en toute confiance, et à Te solliciter avec gaieté, sans peur ni crainte, exigeant de Toi avec familiarité ce pour quoi j’étais venu vers Toi.
Si cela (ce que je voulais de Toi) tardait à me parvenir, je Te blâmerais par mon ignorance; car peut être ce retard vaut il mieux pour moi, pour la simple raison que Tu connais préalablement le résultat des choses …
Ainsi, je n’ai jamais vu un Maître plus généreux et plus patient que Toi envers un serviteur aussi mesquin que moi.
O mon Dieu! Alors que Tu m’appelles, je Te tourne le dos, et alors que Tu Te montres aimable envers moi, je Te boude;
et alors que Tu me témoignes de l’affection, je la refuse de Ta part, comme si Tu m’étais redevable de quelque chose;
et malgré tout, cela ne T’a pas empêché d’être Miséricordieux envers moi, Bienfaisant à mon égard, et de me couvrir de la faveur de Ta Largesse.
Sois donc Miséricordieux envers Ton serviteur ignorant, et offre-lui généreusement la faveur de Ta Bienfaisance; car Tu es le continuel Donateur, le Généreux.
Louange à Dieu, Maître de la Royauté, Celui qui fait voguer les vaisseaux, qui asservit les vents, qui fait revenir l’aube, le Juge du Jour du Jugement, le Seigneur des Mondes.
Louange à Dieu qui a fait preuve de Clémence, bien qu’IL sache; louange à Dieu qui a gracié bien qu’il soit Puissant ;
Louange à Dieu pour Sa Grande Patience dans Sa Colère, alors qu’Il a tout pouvoir sur tout ce qu’IL veut.
Louange à Dieu, Créateur des univers, Pourvoyeur des moyens de subsistance, plein de Majesté et de Munificence, de Grâce et de Bienfaisance,
Celui qui est si loin qu’Il n’est pas visible, et si proche qu’Il entend les conciliabules. IL est Béni et Très Élevé.
Louange à Dieu qui n’a pas de rival égal à LUI, ni de semblable de Son niveau, ni de soutien qui L’appuie;
IL a vaincu par Sa Puissance les puissants, et devant Sa Grandeur, les grands se sont humiliés. IL atteint par Son pouvoir tout ce qu’il veut
Louange à Dieu qui me répond, lorsque je L’appelle, (et) qui couvre tous mes défauts alors que je LUI désobéis, (et) IL augmente pour moi Ses Bienfaits sans que je l’en récompense.
Combien de bons Dons ne m’a t Il pas faits, (et) combien de catastrophes terrifiantes ne m’a t Il pas évitées? (Et) combien de splendeurs ne m’a-t Il pas fait voir ?
Aussi fais-je Son éloge en chantant Sa louange, et L’invoqué-je en LE glorifiant.
Louange à Dieu dont le Voile est inviolable, dont la Porte ne se ferme pas, qui ne repousse pas celui qui Le sollicite, ni ne déçoit jamais celui qui a placé son espoir en LUI.
Louange à Dieu qui rassure ceux qui ont peur,
qui sauve les véridiques, qui relève les opprimés, qui rabaisse les orgueilleux, qui fait périr les rois et les remplace par d’autres.
Louange à Dieu qui foudroie les tyrans, qui anéantit les oppresseurs
qui atteint les fuyards, qui inflige un châtiment exemplaire aux injustes ;
Secours de ceux qui appellent à l’aide, Objet des besoins des solliciteurs, Celui sur qui comptent les serviteurs pieux.
Louange à Dieu dont la crainte fait tonner tant les cieux que leurs habitants, frémir tant la terre que ses résidents, et voguer les mers et toute créature nageant dans leurs profondeurs
Louange à Dieu qui nous a bien dirigés vers tout cela alors que nous n’y serions pas conduits sans LUI.
Louange à Dieu Qui crée et qui n’est pas créé; Qui dispense les moyens d’existence sans que nul ne les LUI fournisse, Qui nourrit et n’a point besoin de nourriture,
Qui fait mourir les vivants et ressuscite les morts, alors qu’IL est LE Vivant et qu’Il ne meurt Jamais. IL tient entre Ses mains le Bien, et IL est Puissant sur toute chose.
O mon Dieu! Prie sur Muhammad, Ton serviteur et Ton prophète, Ton confident, Ton élu,
Ton bien aimé et la meilleure de Tes créatures, le gardien de Ton Secret, celui qui communique Tes Messages.
Il est le préféré, le meilleur, le plus beau, le plus vertueux, le plus développé, le plus magnanime, le plus pur, le plus sublime et le plus avantagé (par Tes prières) de tous ceux – parmi Tes serviteurs, Tes prophètes, Tes messagers, Ton élite et toutes Tes créatures que Tu as honorés, sur qui Tu as prié, que Tu as Bénis, que Tu as couverts de Ta Miséricorde, sur qui Tu t’es attendri, et que Tu as salués.
Mon Dieu! Prie également sur Ton serviteur Ali : le Commandeur des croyants, l’héritier présomptif du Messager du Seigneur des mondes, le frère de Ton Messager, Ton argument auprès de Ta créature et la Grande Nouvelle.
Prie aussi sur la véridique et pure, Fatimah Zahrâ’, Maîtresse des femmes des mondes.
Prie aussi sur les deux petits fils de la “Miséricorde”, les deux Imams du Droit Chemin : al-Hassan et al Hussain, les deux Maîtres de jeunesse du Paradis.
Prie également beaucoup et toujours sur les Imams des Musulmans : Ali Ibn al Hussain, Mohammad al Bâqer, Ja`far al Sâdiq, Moussâ al-Kâdhim, Ali al Redhâ, Muhammad al Jawâd,
et Ali al Hâdi, al Hassan al ‘Askari ainsi que le Successeur «guidant» et «bien-guidé». Ce sont Tes preuves auprès de Tes serviteurs et Tes confidents dan Ta patrie (la Terre).
O Mon Dieu! Prie également sur le Tuteur de Ton Commandement, le Redresseur espéré et la Justice attendue. Entoure le de Tes anges les plus proches de Ta Gloire, et soutiens le par l’Esprit Saint, ô Seigneur des mondes !
O mon Dieu! Fais de lui celui qui appelle à Ton Livre et qui redresse Ta Religion;
fais de lui Ton Lieutenant sur la Terre, comme Tu le fis pour ceux qui vécurent auparavant. Établis fermement la Religion que Tu as agréée pour lui!
Change son inquiétude en sécurité; il T’adorera et ne T’associera rien.
O mon Dieu! Rends par lui évidentes Ta Religion et la Sunna (la Tradition) de Ton prophète afin qu’il ne cache rien de la vérité par crainte de l’une de Tes créatures.
O mon Dieu! Nous désirons de Ta part, un Etat honorable par lequel Tu rends puissants l’Islam et ses adeptes, humiliés l’hypocrisie et ses adeptes,
et dans lequel Tu nous places parmi ceux qui appellent à Ton obéissance, qui conduisent vers Ta Voie; et grâce auquel Tu nous accordes l’Honneur de ce bas monde et de l’Au delà.
O mon Dieu! Ce que Tu nous as fait savoir de la Vérité, fais nous l’appliquer, et ce qui nous en a échappé, veuillez nous l’indiquer.
O mon Dieu! Rassemble-nous par lui (l’Imam Caché) et mets par lui un terme à notre dispersion, colmate par lui notre brèche;
rétablis par lui notre intégrité, accrois par lui notre petit nombre;
transforme par lui notre humiliation en puissance; et assure par lui nos moyens de subsistance;
acquitte par lui notre obligation; mets fin par lui à notre pauvreté;
subviens par lui à ce qui nous manque, simplifie par lui nos difficultés,
purifie par lui nos faces; affranchis nous par lui de notre captivité;
fais aboutir par lui notre demande; fais nous tenir, par lui, nos promesses;
réponds, par lui, à notre appel; et accède, par lui, à notre demande; et fais réaliser, par lui, nous nos espoirs dans ce monde et dans l’Au-delà;
et donne nous, par lui, plus que nous ne pourrions désirer! O Toi, le Meilleur des responsables, le plus Généreux des donateurs!
Et guéris, par lui, nos poitrines; éloigne, par lui la haine qui ronge nos cœurs;
et guide nous, par lui, si Tu le permets, vers la Vérité lorsque le bon droit est controversé, car Tu conduis qui Tu veux, vers le droit chemin
Et fais nous triompher, par lui, de Ton ennemi et notre ennemi, Ô Dieu de Vérité! Amen!
O mon Dieu! Nous nous plaignons auprès de Toi, de la perte de notre Prophète, de l’occultation de notre Imam,
du grand nombre dde nos ennemis, et de la petitesse de notre nombre
de la difficulté de nos épreuves, de l’hostilité de notre époque à notre égard.
Prie donc sur Muhammad et sur la famille de Muhammad, et aide nous contre tout ceci par une conquête que Tu nous accorderas rapidement
et par la dissipation du mal dont nous souffrons, et par une victoire que Tu rendras éclatante, et par un gouvernant juste que Tu feras apparaître,


et par une Miséricorde de Ta part, dont Tu nous couvriras, et par une bonne santé dont Tu nous habilleras. Par Toi,O le plus Miséricordieux des miséricordieux !