Les piliers de l’islam: les bases de la religion

Ce qui le mieux rapproche les solliciteurs de Dieu le Très Haut est la croyance en lui et en son envoyé, la guerre sainte qui est le sommet de l’Islam, la foi en son unicité qui en est le fondement, la prière qui est le signe par lequel on reconnaît les fidèles, la zakat, qui constitue un acte obligatoire, le jeûne du mois de Ramadan qui protège contre le châtiment, le pèlerinage et les séjours à la maison de Dieu qui écartent la pauvreté et lavent le péché, le renforcement des liens de consanguinité qui accroît la richesse et assure la longévité, les dons discrets qui effacent les péchés, les dons publics (Il n’est permis de rendre public un don que lorsqu’il s’agit d’œuvres alors que les dons privés doivent être faits avec discrétion) qui préservent d’une mort indigne, les bonnes actions qui protègent d’une mort vile