• Create an account
    *
    *
    *
    *
    *
    *
    Fields marked with an asterisk (*) are required.

Profile

Layout

Menu Style

Cpanel
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : La réalité de Abdullah Hashem

La réalité de Abdullah Hashem il y a 4 ans 5 mois #1185

  • bejust
  • Portrait de bejust
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 15
  • Karma: 2
Pour faire court :
- Abdullah Hashem lance un appel aux dons au nom d'Ahmad Al-Hassan (psl), avec pour objectif de lever des fonds pour construire une résidence (Badr city dans la banlieue du Caire) pour les ansars, laquelle résidence sera au nom de l'Imam Ahmad (psl) et sa propriété. (Voir e-mail d'Abdullah Hashem daté du 14 avril 2012 dans lequel il explique le projet et l'intention de le mettre au nom de l'Imam Ahmad psl).
- Puis, dans un revirement de situation incroyable, Abdullah Hashem détourne les fonds qui ont été levés, et annonce que c'est Ali Ghureifi (alias Ali Rauf Kadhim) qui est le propriétaire légal de la résidence, et que pas un sou venant de Bayt Al Mal n'a été dépensé dans cette résidence. (Voir e-mail d'Abdullah Hashem daté du 6 mai 2014 où il explique que c'est Ghuraifi l'heureux propriétaire de la résidence + les accords écrits et signés entre Ghuraifi et Hashem daté du 12 avril 2014). Où est l'argent levé au nom de l'Imam Ahmad (psl) ? Pourquoi Ghuraifi est subitement devenu le propriétaire de la résidence l'appel yéménite ?
- Abdullah Hashem affirme effrontément qu'il n'y a aucun lien financier le liant à Ghureifi, quand un accord écrit et signé explicite entre les deux stipule que Ghureifi donne gracieusement le droit à Hashem de s'établir dans la résidence qu'il possède. Si cela n'est pas un mensonge, comment pourrait-on le qualifier ?
- Et pour finir, la fatwa qui tombe à pic : pour qui est-ce que les partisans des soi-disant bannières noires devront-ils remettre leurs dons ?



Dernière édition: il y a 4 ans 5 mois par bejust.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La réalité de Abdullah Hashem il y a 4 ans 5 mois #1186

  • bejust
  • Portrait de bejust
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 15
  • Karma: 2
Ne s'agit-il pas ici de la stupidité en personne ?! Abdullah Hashem admet le miracle à travers les moyens de communication de l'Imam (psl), et maintenant il le met au défi de produire un miracle... Plus que la stupidité en personne, je dirai que cette personne pourrait inspirer de bonnes idées à la stupidité... Voilà ce qui arrive aux gens qui se détournent d'Allah pour suivre leurs propres passions et mensonges ; Dieu leur retire le succès et la pertinence, et ils ne sont même pas capables de s'en rendre compte, soubhana Allah.



L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La réalité de Abdullah Hashem il y a 4 ans 5 mois #1189

  • bejust
  • Portrait de bejust
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 15
  • Karma: 2
A l'attention des hypocrites qui ne savent plus quoi inventer pour tenter de cacher leur défaite doctrinale et leur vacuité scientifique :
[En ce qui concerne ceux qui profitent de mon nom et qui prétendent me rencontrer en dehors des moyens connus que j'ai annoncés et agréés depuis les débuts de l'appel jusqu'à aujourd'hui, ce sont des menteurs et leurs mensonges sont flagrants, et suffisamment clairs pour tout être humain raisonnable et équilibré... Je ne crois pas devoir en dire davantage à propos de ces personnes! Qu'Allah vous récompense du bien... Je n'ai rien d'autre à ajouter à ce propos...]
Ahmad Al-Hassan (psl), interview en direct sur Paltalk le 26 juin 2015.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La réalité de Abdullah Hashem il y a 4 ans 5 mois #1190

  • bejust
  • Portrait de bejust
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 15
  • Karma: 2
Les hypocrites et les lâches partisans de leurs propres passions et de leurs illusions peuvent maintenant s'en mordre les doigts : l'Imam Ahmad Al-Hassan (psl) est apparu parmi ses partisans et s'est adressé à eux de sa voix bénie, en direct. Louange à Allah qui nous a fait vivre ce moment unique, Ya Allah al hamdo li Allah.



L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La réalité de Abdullah Hashem il y a 4 ans 5 mois #1194

  • bejust
  • Portrait de bejust
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 15
  • Karma: 2
Réponse aux accusations des fausses Bannières noires à l'encontre de la Sainteté d'Ahmed Al Hassan (as).
Les Bannières noires l'accuse de coopérer avec le gouvernement Irakien, mais est-ce vraiment ce qu'il (as) a dit ou est-ce plutôt des propos que les fausses bannières noires lui ont attribués?

Voici quelques passages des posts facebook de l'Imam Ahmed Al Hassan (as) qui répondent à cette question :

"Quant à Karbala, les autorités locales gouvernant la ville ont fermé la husaynya des ansars de l’Imam Al-Mahdi tel que m’en ont informé les croyants, pour la simple raison que ces derniers leur ont notifié qu’ils étaient prêts à défendre Karbala et à sacrifier leur sang à cet effet. La réaction des autorités locales ou disons plutôt le GANG qui gouverne Karbala a été de fermer la husaynya des ansars de l’Imam Al-Mahdi. Bien malheureusement, telle est globalement la situation de l’Irak, gouverné selon une LOGIQUE DES GANGS, et selon la logique du plus fort. CEUX QUI GOUVERNENT L'IRAK se croient au-dessus de toutes les lois, et même de celles qu’ils ont eux-mêmes instaurées."

"Au niveau central comme au niveau régional, la confusion, l’hésitation et la logique des gangs qui ont caractérisé la gouvernance de l’Irak depuis l’invasion américaine jusqu’à aujourd’hui ont été les principaux facteurs de la perte de Tall Afar et d’autres régions irakiennes."

"Aussi, nous ne sommes pas un parti ou une tendance politique, PARTICIPANT AUX ELECTIONS par exemple, pour que l’un des politiques aille s’imaginer que nous cherchons une quelconque publicité politique pour les concurrencer sur les mandats et les postes".

"Que tout le monde sache que nous avons été obligés de constituer les Escadrons du Qa’im après que l’armée ait livré Romadi à daesh qu’Allah les maudisse, et que ces sufyanites commencent à marcher sur Bagdad en menaçant de détruire le tombeau de l’Imam Al Hussein que la paix soit sur lui. Nous n’avons plus qu’un seul choix, un choix sur lequel nous ne ferons aucune concession, celui de nous lever pour défendre notre terre et notre sacré face à cette attaque wahhabite sufyanite"

"Nous sommes irakiens et c’est notre droit légitime, AVEC OU SANS le consentement du gouvernement irakien. Nous avons ETABLI LA PREUVE en leur demandant de manière officielle de se coordonner avec le Bureau s’ils le souhaitaient."

"En un clin d’œil, l’armée irakienne a offert des provinces entières. Du jour au lendemain, nous nous sommes rendu compte que l’armée avait offert Mossoul et d’autres régions à daesh, ainsi que l’armement moderne qu’elle avait acquis grâce à l’argent de Bassora et au pétrole du sud. Ils leur ont aussi offert Tall Afar, et n’ont même pas armé les ansars croyants qui y vivaient pour qu’ils défendent leur terre, et ces derniers, à court d’équipement, ont été obligés de battre en retraite pour mettre leurs familles en lieu sûr".

"Très récemment, les irakiens se sont rendu compte du jour au lendemain que l’armée avait servi Romadi sur un plateau et qu’elle avait placé daesh aux frontières de Karbala et de Nadjaf. Ces maudits sufyanites ont alors commencé à ripailler et à menacer de détruire le tombeau d’Al Hussein que la paix soit sur lui. C’est pourquoi nous n’attendrons pas davantage, nous n’attendrons pas un instant de plus, pour que dans un jour proche, nous nous rendions compte que l’armée a fait entrer daesh à Nadjaf, Karbala ou Bagdad, et que les tombeaux de nos Imams soient profanés et souillés."

"Cela est notre droit le plus légitime, qui plus est quand le danger est aussi grand comme c’est le cas aujourd’hui, à un moment où daesh dispose d’une profondeur stratégique s’étendant jusque très loin dans la profondeur syrienne. N’importe quel officier diplômé de l’école militaire et de l’école de l’état-major – et pas l’un de ces officiers « d’intégration » qui pullulent au sein de l’armée irakienne aujourd’hui – saura pertinemment de quoi je parle. Si l’on ajoute à cela le fait que les forces combattantes au sol ont fait en sorte qu’au final, daesh soit aux portes de Karbala, Nadjaf et Bagdad, la question devient beaucoup plus claire."

"Mes chers et bien aimés fils du peuple irakien opprimé, nous avons décidé de créer les Escadrons du Qa’im afin de défendre la terre et le sacré. Nous savons que de nombreuses parties - que vous avez connues et avec lesquelles vous avez eu de nombreuses expériences - NE SOUHAITENT PAS CELA, pour une RAISON BIEN CONNUE de quiconque suit de près les événements de l’Apparition [du Mahdi].

"Après les évènements qui se sont produits en Irak, de nombreuses questions me sont parvenus d’officiers et de soldats de l’armée irakienne FAISANT PARTI DES CROYANTS EN L'APPEL VERIDIQUE DU MAHDI, qui s’interrogeaient sur leurs responsabilités étant données les circonstances. Je leur ai alors expliqué que leur responsabilité était de combattre et d’empêcher ces criminels de mettre la main sur les terres irakiennes et sur ses symboles sacrés. Allah a souhaité que certains de ces officiers et de ces soldats tombent en martyrs alors qu’ils défendaient leur terre, leur honneur et leurs symboles sacrés."

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'expliquer les paroles de l'Imam Ahmed Al Hassan (as). On voit clairement que l'Imam Ahmed Al Hassan (as) est contre le gouvernement et qu'il a prit cette initiative en raison du silence du gouvernement face à cette menace Wahabite.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.

La réalité de Abdullah Hashem il y a 4 ans 5 mois #1197

  • bejust
  • Portrait de bejust
  • Hors ligne
  • Senior Boarder
  • Messages : 69
  • Remerciements reçus 15
  • Karma: 2
Les allégations des bannières noires, à la lumière du Livre du Veau de l’Imam Ahmad Al-Hassan (psl).
Loin de nous intéresser à leurs diffamations, leurs invectives et leurs atteintes personnelles aux frères et qui ne méritent que la futilité et la bassesse comme qualificatifs, et puisque la vérité doctrinale ne se soustrait que du texte religieux explicite et/ou de l’immaculé divin, mettons les bannières noires à l’épreuve du Livre du Veau, et voyons ce qu’il en ressort par la grâce d’Allah.
Dans ce livre de l’Imam (psl), page 41 : [Moïse (que la paix soit sur lui) a dit : « Ô Dieu, si le veau est le produit du samiri, qu’en est-il du beuglement ? » Il dit : {Il est de Moi Ô Moïse, certes quand je les ai vus Me tourner le dos pour se diriger vers le veau, J’ai souhaité augmenter leur tourmente (fitna) encore plus}] Tasfir Al-Qommi, tome 2, page 62.
Dans une vidéo récemment partagée sur facebook, on peut voir Abdullah Hashem reconnaître en 2012 avoir été le témoin d’un miracle de l’Imam Ahmad (psl) à travers le circuit habituel des questions/réponses qui lui sont envoyés (psl). Maintenant, son groupe dit que ce miracle n’est que le « beuglement » du veau et qu’ils étaient égarés à ce moment-là. Cependant, selon la narration rapportée dans le Livre du Veau, les personnes potentiellement concernées par le beuglement du veau sont celles qui ont tourné le dos à Allah, pour aller se jeter dans les bras du veau du samiri ; c’est-à-dire qu’initialement, ils étaient avec Allah.
Abdullah Hashem a cru en l’appel d’Ahmad Al-Hassan par le biais de ses moyens de communication de l’époque (site, forum, circuit des questions/réponses, etc.). S’il prétend que c’est le beuglement du veau qu’il avait entendu à l’époque, cela voudrait dire – selon la narration rapportée par l’Imam (psl) – qu’il était avec Allah puis qu’il Lui a tourné le dos. Or, Abdullah Hashem ne croyait pas en Ahmad Al-Hassan (psl) précédemment à ce miracle, donc il n’était certainement pas avec Allah, et il n’a pas pu lui tourner le dos pour entendre le beuglement. Allah SWT ne va pas lui faire entendre ce « beuglement » car Il SWT n’égare pas les gens qui ne lui ont pas tourné le dos, les gens qui ne le méritent pas, car Il est parfaitement Juste. Il est donc établi que leur justification est fausse, sur la base du Livre du Veau de l’Imam (que la paix soit sur lui). Nous attendons donc toujours qu’il s’explique là-dessus, même si nous savons qu’il ne le fera pas, car en réalité il n’a que deux choix : reconnaître qu’il a menti à l’époque, ou reconnaître qu’il ment aujourd’hui. Dans les deux cas, leurs prétendues bannières noires sont dans de sales draps, sinon de noirs draps.
Ô combien le passé ressemble en tout point au présent…
L’Elevé dit : {Ils dirent: «Ce n'est pas de notre propre gré que nous avons manqué à notre engagement envers toi. Mais nous fûmes chargés de fardeaux d'ornements du peuple (de Pharaon); nous les avons donc jetés (sur le feu) tout comme le Sâmirî les a lancés * Puis il en a fait sortir pour eux un veau, un corps à mugissement. Et ils ont dit: «C'est votre divinité et la divinité de Moïse; il a donc oublié»! * Quoi! Ne voyaient-ils pas qu'il [le veau] ne leur rendait aucune parole et qu'il ne possédait aucun moyen de leur nuire ou de leur faire du bien? * Certes, Aaron leur avait bien dit auparavant: «O mon peuple, vous êtes tombés dans la tentation (à cause du veau). Or, c'est le Tout Miséricordieux qui est vraiment votre Seigneur. Suivez-moi donc et obéissez à mon commandement». * Ils dirent: «Nous continuerons à y être attachés, jusqu'à ce que Moïse retourne vers nous». Alors [Moïse] dit: «Qu'est-ce qui t'a empêché, Aaron, quand tu les as vus s'égarer, (92) de me suivre? As-tu donc désobéi à mon commandement?» * [Aaron] dit: «O fils de ma mère, ne me prends ni par la barbe ni par la tête. Je craignais que tu ne dises: «Tu as divisé les enfants d'Israël et tu n'as pas observé mes ordres». * Alors [Moïse] dit: «Quel a été ton dessein? O Sâmirî?» * Il dit: «J'ai vu ce qu'ils n'ont pas vu: j'ai donc pris une poignée de la trace de l'Envoyé; puis, je l'ai lancée. Voilà ce que mon âme m'a suggéré».} Sourate Ta-Ha, versets 87 à 91.
Comment l’Imam (psl) explique-t-il ces versets divins dans le Livre du Veau ?
[Ensuite, qui a donc oublié ? Moïse (psl), c’est-à-dire qu’il a oublié son Dieu ici et il est allé à la montagne, les propos étant ici ceux du samiri. Mais cela est loin d’être la vérité, car les fils d’Israël savent pertinemment que Moïse est allé à la montagne sur ordre d’Allah. Celui qui a oublié est donc le samiri, c’est-à-dire qu’il a oublié la foi authentique et l’adoré véridique, les propos étant ici ceux d’Allah, gloire et pureté à Lui le glorifié. Ensuite, qu’est-ce que son âme lui a suggéré ? En réalité, voilà l’origine de toute tourmente (fitna) : la passion, le moi, satan et la luxure de la vie. Son âme ordonnant le mal lui a suggéré qu’il vaut mieux qu’Aaron (psl), il s’est rebellé contre lui, ne lui a pas obéi et s’est jugé supérieur à lui. Son âme lui a suggéré qu’il est un savant, un adorateur, un ascète et peut être un moujahid, lui a révélé certaines choses relevant de l’invisible, et l’a donc convaincu qu’il a plus de mérite qu’Aaron (psl) pour diriger les fils d’Israël en l’absence de Moïse (psl). Il a envié Aaron et Moïse (pse) alors la vanité, la passion et l’égo se sont emparés de tout son être.] Le Livre du Veau, page 42.
L’histoire s’est répétée à présent, et voilà donc une preuve supplémentaire que la tradition divine est vraiment immuable. Dans le rôle du samiri, nous retrouvons al ghuraifi dont la vanité n’est plus à démontrer, il suffit pour cela de regarder ses vidéos ; dans le rôle du veau et du beuglement nous retrouvons leurs prétendues istikharas et autres visions (en supposant leur bonne foi à ce soit sujet) ; et dans le rôle d’Aaron nous retrouvons les personnes nommées par l’Imam (psl) avant de disparaître des regards des oppresseurs. Si Aaron et le bureau n’ont pas le même rang divin (même si rien ne prouve le contraire non plus), ils ont au moins la même fonction dans cette histoire, qui est celle du leadership en l’absence du représentant divin, et c’est tout ce qui nous importe ici. Enfin, dans le rôle des partisans du samiri, nous retrouvons les partisans d’Al Ghuraifi et d’Abdullah Hashem, qui flattés par ces derniers et soumis (pour certains d’entre eux au moins) par le biais de basses questions matérielles d’argent, ont tourné le dos à Allah et ont prétendu faire une istikhara à Lui, alors Il leur a fait entendre le beuglement du veau monté de toute pièce par Al Ghuraifi.
Ô combien le passé ressemble en tout point au présent… Ou quand l’aveuglement et la surdité vous poussent à débattre sur la base d’un texte qui vous incrimine d’une façon quasiment miraculeuse, témoignant de l’authenticité de son auteur, Sayyed Ahmad Al-Hassan que la paix d’Allah soit sur lui.
Maintenant, les opposants peuvent tout à fait dire que non, c’est plutôt en votre défaveur que l’analogie est valide, c’est là d’ailleurs toute notre doctrine ! Vous avez trahi l’Imam (psl) et vous avez égaré les gens avec votre veau ! Soit. Voyons si, objectivement, un tel propos est recevable ou pas.
Ceux qui se disent partisans des bannières noires affirment que le samiri est le Bureau officiel qui représente l’Imam Ahmad Al-Hassan (psl). Soit. Mais le plus intéressant encore, c’est de connaître ce qu’ils désignent comme Veau et ce qu’ils reconnaissent comme « beuglement » de celui-ci. Le Veau selon eux, c’est la personne qui prend la place de l’Imam (psl) et le beuglement, c’est soit sa voix sur la page facebook, soit la connaissance qu’il y partage ; ce n’est pas très clair, du moins pour moi, dans leurs revendications mais passons, et étudions les deux cas.
- Le beuglement est le savoir partagé sur facebook ou les autres canaux officiels (qu’ils ne reconnaissent pas) : Jusqu’à preuve du contraire, la science en question n’a pu être ni réfutée ni remise en question par qui que soit, depuis la date présumée de leur occultation silencieuse jusqu’à maintenant. Mais plus dangereux encore, comment peut-on envisager que la science, qui est l’un des trois piliers de la loi qui nous permet d’identifier la Preuve Divine puisse être un beuglement de nature démonique ? La science est un attribut divin infalsifiable, la science est l’argument ultime, la science est l’arme du seigneur des prophètes Mohammad (pslsf) qu’il a mise en avant pour prouver son authenticité, et non les miracles matériels comme certains le prétendent. Mettre en doute ce principe revient tout simplement à enlever toute légitimité à la loi d’identification de la Preuve Divine ; que restera-t-il donc après ? Si Allah nous donne une loi pour reconnaître Sa Preuve, mais que cette loi est bancale, car falsifiable par des gens animés par le démon, que dira-t-on de la sagesse divine ? Par l’absurde, nous savons maintenant qu’un tel propos est invalide.
- Le beuglement est la « voix » qu’on attribue à l’Imam (as) sur facebook : Là encore, on va se heurter tôt ou tard au caractère infalsifiable de la science divine. Comment un « beuglement » qui est supposé être le fruit du mal car destiné à tromper, peut-il prononcer une science divine ? Des gens honnêtes se demanderont même s’il est vraiment raisonnable ne serait-ce que d’envisager la question…
Donc, nous pouvons nous rendre compte que l’histoire du Veau du samiri et de son beuglement s’apprête bien plus allégrement aux partisans des bannières noires qu’au Bureau de Nadjaf. Le fait que leurs chefs de file mentent avec autant de facilité (soit par le premier exemple cité dans ce texte, soit par l’attaque personnelle de frères loyaux connus par un grand nombre d’ansars en Irak notamment, berceau de l’Appel) ou envisagent des théories qui soient facilement démenties par la doctrine fait que les gens dotés d’humilité et de raison n’auront même pas envisagé de donner du crédit à leurs allégations. Mais ils ont joué sur la sensibilité de certains ignorants et sur leur vanité, leur proposant un modèle d’Imam qui n’existe que dans leurs fantaisies, mais ils se sont surtout basés sur leur éloignement du terrain concret et ont flatté leur sentiment d’unicité par rapport à l’Imam (psl), leur égo au final, celui que l’Imam (psl) appelle la racine de tout mal.
Toutefois, il ne faut pas oublier qu’il y a une grande sagesse divine dans cette épreuve de la fitna d’Al Ghuraifi et ses comparses, car Allah SWT a souhaité purifier l’Appel Divin juste avant les événements à venir, qui sont d’une gravité et d’une criticité sans précédent dans l’Histoire des appels divins.
Pour cela et pour bien d’autres choses, louanges à Allah Seigneur des Mondes.
L'administrateur à désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.231 secondes